[Mindset] Comment devenir le N¬į1 dans votre entreprise ūüôč‚Äć‚ôā

Contrairement aux id√©es re√ßues, devenir le num√©ro 1 de votre bo√ģte ce n’est pas devenir le meilleur vendeur, ce n’est pas non plus √™tre celui qui fait mieux que ses coll√®gues.

Si c’est ce que vous pensez vous partez d’ores et d√©j√† perdant.

Fa√ģtes-vous cette erreur?

√ätre le meilleur commercial ou le meilleur dans votre domaine peut vous permettre de recevoir des primes et de vous faire remarquer mais ne fait pas de vous un pilier de l’entreprise , mais uniquement de son chiffre d’affaire.

Votre patron ne va pas se priver du gros chiffre que lui g√©n√®re son meilleur commercial pour en faire un manager, ce n’est pas dans l’int√©r√™t de son entreprise de le faire √©voluer.

Si vous voulez devenir le N¬į1 vous devez √™tre bon dans votre job mais ce n’est pas tout, vous devez √™tre bon pour le d√©veloppement de votre entreprise en plus de la croissance de son chiffre d’affaire…

Alors qu’est-ce qu’√™tre bon pour le d√©veloppement d’une entreprise?

Comment devenir un élément clef pour sa croissance?

Quel mindset adopter pour réunir toutes les chances de votre coté?

Un bon point de d√©part est de tout d’abord vous poser cette question…

Pourquoi devenir le num√©ro dans votre bo√ģte?

Vous voyez d√©j√† venir les haters qui vous diront “pourquoi te donner de la peine alors que tu es exploit√© pour un si faible salaire?” ou m√™me “Je me donnerai √† fond quand je serai √† mon compte!”

Ignorez les coll√®gues qui pourront vous traiter de l√®che-cul car ils n’ont rien compris, ces gens l√† qui travailleront pour vous dans 10 ans!

Entreprendre est difficile et surtout vous n’avez pas le droit √† l’erreur, c’est vrai qu’en cas de r√©ussite votre salaire n’a plus aucune limite.

Mais sachez que les risques sont nombreux et que plus la r√©ussite est √©lev√©e  plus grands sont les dangers. Et plus grands sont les dangers et plus haut sont les chutes.

Travailler pour vous, votre confort et votre liberté

R√©ussir en tant que salari√© vous offre le confort d’√™tre libre pendant les week-ends et apr√®s le boulot.

Réussir en tant que salarié peut vous apporter de la fierté, un bien-être en entreprise et vous permettre de vous épanouir dans votre société.

R√©ussir en tant que salari√© c’est √™tre heureux 8h par jour soit le tiers de votre temps. (Vous imaginez la tristesse de la vie de vos coll√®gues haters qui passent le tiers de leur vie en faisant un boulot de merde?)

D’autant plus que r√©ussir dans votre bo√ģte vous permet d’acc√©der √† des outils, des m√©thodes et process ou m√™me des clients que vous ne pourriez pas atteindre en √©tant √† votre compte.

Et puis…

R√©ussir en tant que salari√© c’est aussi obtenir un joli salaire tout en restant dans le confort de la s√©curit√© de l’emploi.

Peu importe votre m√©tier, vous n’avez pas un boulot de merde:

C’est la fa√ßon dont vous d√©cidez de faire votre boulot qui en fait un boulot de merde ou un beau m√©tier.

Qu’est-ce qui vous permet de passer de “meilleur vendeur” √† “meilleur salari√©”?

Au d√©but de cet article je vous expliquais qu’√™tre le meilleur de votre domaine ne fait pas de vous le meilleur salari√©, vous serez tout au plus le meilleur vendeur.

Devenir le meilleur salari√© consiste √† tirer l’entreprise vers le haut, peu importe les actions.

Le super vendeur travaille pour sa gueule: il se fiche que ses m√©thodes de vente puisse √™tre agressive et nuire √† l’image de l’entreprise.

Le super salari√© travaille pour l’entreprise: il pense d’abord √† la croissance de l’entreprise.

Voici quelques conseils pr√©cieux que j’ai pu observer durant ma modeste carri√®re.

Devenez un leader dans votre bo√ģte

Am√©liorer votre leadership va vous permettre d’acc√©der √† des postes de manager et si vous avez la chance que cela vous arrive vous allez probablement appr√©cier de:

  • Recevoir des commissions sur les ventes de votre √©quipe
  • D’obtenir plus de libert√© dans votre emploi du temps
  • Devenir le centre d’attention quand vous tenez une r√©union
  • Partager votre savoir et votre expertise lors des sessions de formation que vous organisez

Pour accéder à un poste de manager vous devez améliorer votre leadership, voici quelques conseils:

Fa√ģtes-rire vos coll√®gues

Inutile de faire le clown, une punchlines de temps à autre sans être méchant (ne vexez personne) et sans être graveleux.

Envoyez votre vannes ou votre blague puis retirez-vous tout de suite de manière à laisser agir le petit pic de dopamine que vous avez apporté.

Demandez leurs s’ils vont bien

Ne loupez pas les occasions de dire “Bonjour, vous allez bien?”. La politesse est le moyen le plus simple et le plus s√Ľr de montrer que vous existez.

C’est l’opportunit√© d’apporter un peu de bien-√™tre √† vos coll√®gues en leur sugg√©rant qu’ils vont bien.

J’ai toujours consid√©r√© que 5 personnes par jour qui vous demandent si vous allez bien contribue √† vous sentir consid√©r√©.

Tapez sur l’√©paule de celui qui ne va pas bien

Quand vous n’avez pas le moral une petite tape sur l’√©paule ou le bras fait toujours du bien, cela agit comme un ancrage c√©r√©bral qui dit “je suis l√† pour toi, tu n’es pas seul”.

Remontez le moral par une petite phrase, m√™me un “demain √ßa ira mieux” vous met dans une position de bienveillance m√©morable.

Proposez votre aide face à la difficulté

Si les petits soucis sont d’ordre professionnel et qu’ils sont li√©s √† la bonne conduction d’une mission vous avez l’opportunit√© de proposer votre aide.

Renseignez-vous sur la cause  probable et si vous arrivez √† trouver la solution appliquez-la en collaboration avec votre coll√®gue pour lui montrer l’exemple.

Attention: Si les soucis sont d’ordre priv√© ou li√©s √† un litige au sein de l’entreprise contentez-vous de la tape sur l’√©paule.

N’essayez pas d’aider celui qui ne veut pas de votre aide.

Montrez votre générosité

C’est tout b√™te: Montrez votre g√©n√©rosit√© en partageant les croissants ou des friandises pour offrir un petit moment agr√©able √† tout vos coll√®gues!

Ca ne co√Ľte pas cher et l’effet est garantie, quelques exemples:

  • Apporter les croissants si vous n’√™tes que 5 ou moins
  • Offrez des chocobons si vous √™tes  moins d’une douzaine
  • Distribuez des mini-mars et snickers si vous √™tes plus nombreux

PS: n’attendez pas de vos coll√®gues qu’ils fassent la m√™me et ne le fa√ģtes qu’une √† trois fois maximum par an.

Proposez le café

Encore une fois les haters vont dire que c’est une t√Ęche de merde r√©serv√©e aux stagiaires…

Proposez de servir le caf√© √† vos coll√®gues c’est aussi veiller √† leur productivit√© et √† ce qu’ils aient de l’√©nergie pour se consacrer √† leur travail.

Personne ne fera attention √† cela mais inconsciemment tout le monde sera plus excit√© gr√Ęce √† la caf√©ine, gr√Ęce √† vous et cela met votre team dans un mood de workaholisme.

Contrairement aux friandises vous pouvez attendre un retour tout en restant l’instigateur de ce rituel qui am√©liore les performances.

Le lendemain vous pouvez vous adresser √† voix haute √† l’un de vos coll√®gues devant tout le monde: “Je l’ai fait hier, TOTO tu paies ton caf√©?”

Arrivez 5 minutes avant tout le monde

Il est bien plus facile d’arriver en avant que d’arriver √† l’heure!

Si vous partez le matin pour arriver √† l’heure vous avez au moins 50% de chance d’arriver en retard.

Et arriver en retard c’est:

  1. Se faire mal remarquer
  2. Démarrer sa journée stressée
  3. La d√©monstration d’une ing√©rance et d’un manque de professionnalisme

Il est pourtant tellement facile de partir cinq ou dix minutes en avance, ce n’est pas du temps que vous offrez √† votre employeur (fichu biais cognitif…), c’est du temps pour vous!

  • Vous montrez que vous √™tes classe (la ponctualit√© est la noblesse des rois)
  • Vous avez le temps de vous mettre au boulot dans de bonnes conditions (selon vos crit√®res)
  • Vous √™tes vite remarqu√© pour votre s√©rieux

Et partez √† l’heure

Mais ne laissez jamais une t√Ęche en plan…

Organisez-vous de manière à ce que vous terminiez toujours ce que vous étiez en train de faire.

Organisez-vous de manière à ce que vous terminiez toujours ce que vous étiez en train de faire.

Organisez-vous de manière à ce que vous terminiez toujours ce que vous étiez en train de faire.

Je voulais √™tre s√Ľr que vous le reteniez. ūüôā

Si vous avez termin√© votre t√Ęche peu de temps avant la fin de votre shift vous pouvez en profiter pour organiser votre journ√©e du lendemain, faire du m√©nage dans votre boite mail ou m√™me en profiter pour faire de la veille.

Il ne s’agit pas d’avoir l‚ÄôŇďil sur la montre, vous risquez de faire TR√ąS MAUVAISE IMPRESSIONS si √† 17:01 vous √™tes d√©j√† parti.

Prenez votre temps pour VOUS, pour terminer VOTRE travail et tant mieux si vous partez à 17:05 à cause de cela.

Vous savez que vous fa√ģtes partie de ceux qui partent quand ils ont termin√© leur travail. Mais faites en sorte de ne JAMAIS rester longtemps apr√®s votre heure √† moins qu’on vous le demande.

Soignez votre apparence

Voici l’√©l√©ment le plus facile √† mettre en place pour am√©liorer votre charisme!

Il est clair que ceux qui le sont naturellement n’ont pas besoin de cela pour √™tre positivement remarqu√©.

Mais m√™me si vous avez le charisme d’un acteur holywoodien, soignez votre tenu vous apporte des points suppl√©mentaires.

Des études ont prouvé que porter un costume ou un tailleur vous donne plus de confiance en vous et cerise sur le gateau: vous paraissez être plus intelligent dans le regard des autres.

Soyez classe: portez les chaussures adéquats à votre tenue, chaussure de ville pour les hommes et talons pour ces dames.

Adaptez bien √©videmment votre tenue au dress-code de l’entreprise, si tout le monde est √† la cool soyez-le aussi mais avec la petite touche de classe suppl√©mentaire.

Ne prenez pas partie dans les contentieux

Il peut √™tre tentant de vous laisser aller au gossip, c’est toujours croustillant de savoir qui fait quoi mais vous avez autre chose √† faire.

Vous avez une mission, vous avez un devoir. La premi√®re chose est de rester focus sur votre travail, la seconde c’est de ne pas vous rabaisser au niveau d’un lecteur de public.fr ou morandini, du moins pas au travail.

Parfois des chamailleries peuvent avoir lieu, ne vous en m√™lez surtout pas, parce que quoi qu’il arrive vous risquez de vous mettre √† dos l’un des intervenants.

Que font des parents voyant leur enfants se disputer? Ils ne prennent pas partie ils disent STOP.

Ne vous rabaissez pas au niveau de celui en tort:

  1. Vous ne saurez jamais qui a tort ou a raison
  2. Ca finira toujours par vous retomber dessus
  3. Occupez-vous de vos problèmes, laissez les leurs aux autres.

Montrez que vous êtes toujours en forme et motivé

√ätre fatigu√© ou ne pas avoir le moral arrive √† tout le monde, le probl√®me c’est que les √©motions sont contagieuses, si vous avez des coll√®gues qui se plaignent d’√™tre fatigu√© c’est tout le groupe qui va se sentir fatigu√©.

La bonne nouvelle c’est que la contagiosit√© va dans les deux sens!

Si vous montrez que vous √™tes en forme, que vous avez la p√™che et de l’√©nergie √† revendre alors vous allez radier de ces ondes positives sur vos coll√®gues.

Et avec qui préférez-vous travailler? Quelle compagnie est la meilleure selon vous?

Celui qui vous dit “j’ai la p√™che allez vient on se mets au travail” ou celui qui vous dit “ah la la je suis pas motiv√©, je n’ai pas envie aujourd’hui”?

Quand vous √™tes fatigu√© le plus difficile c’est de se mettre au boulot de vous dire “Allez on y va, faisons des miracles aujourd’hui” et je ne vous donne pas 10 minutes pour que la fatigue soit partie d√®s lors que vous √™tes lanc√©.

Organisez votre journée par petits objectifs

Ceci vous permet d’am√©liorer votre performance car vous pouvez mesurer la dur√©e n√©cessaire pour accomplir vos t√Ęches.

C’est aussi la base de la cr√©ation et de la ma√ģtrise de vos process.

D√®s lors que vous √™tes capable de transformer une mission ou un job en process vous passez du statut d’exp√©riment√© √† expert parce que les s√©quen√ßage en √©tapes multiples permet d’analyser chacune de ces √©tapes.

Bonus: Chaque √©tape et objectif atteint vous offre une satisfaction d’accomplissement. Au lieu de vous dire en fin de journ√©e “j’ai fait √ßa” vous pouvez vous dire “j’ai accomplit A, B , C, D, E et F”.

Chaque fois que vous allez r√©duire le temps pour mener √† bien une √©tape du process vous allez monter en comp√©tence et cerise sur le g√Ęteau:

Quand vous allez gérer une équipe vous disposerez de solides indicateurs pour mesurer la performance de chacun en plus de leur apporter une meilleur formation.

Ne fa√ģtes pas l’erreur de devenir un mercenaire

Maintenant que vous avez compris les bases du leadership √† obtenir pour devenir influenceur de votre √©quipe il convient de vous expliquer comment ne pas tomber dans l’erreur la plus commune des carri√©ristes.

Inconsciemment votre patron va noter chacun des salariés et voici ce qui va se passer dans sa tête:

Consciemment: Le meilleur est celui qui rapporte le plus. (le super vendeur)

Inconsciemment: Le meilleur est celui qui permet √† l’entreprise (ses salari√©s) de rapporter le plus possible. (le directeur)

Si vous aspirez √† gravir les √©chelons (√©tape par √©tape) vous devez d’ores-et-d√©j√† adopter le mindset du directeur qui se fiche royalement du chiffre du meilleur vendeur mais qui va se concentrer sur le chiffre total que font ses vendeurs.

Votre objectif va donc devenir de penser “nous meilleur que le concurrent” plut√īt que “moi meilleur que mes coll√®gues”

Partagez votre expérience avec vos collègues

Avec l’exp√©rience et la pratique vous allez certainement d√©velopper de nouvelles techniques de vente ou trouver de meilleures approches que celles qui vous ont √©t√© enseign√©e.

Partagez au maximum tous ces tips qu’un super vendeur se garderait pour lui avec vos coll√®gues.

Continuez dans la g√©n√©rosit√© mais fa√ģtes toujours en sorte de transmettre vos astuces de mani√®re collective de sorte √† ce que personne ne puisse s’approprier la paternit√© de votre exp√©rience.

Formez-vous en dehors des heures de travail

Encore une fois vous risquez d’√™tre incompris, peut-√™tre que lorsque vous √©tudierez “Devenez un as de la vente” dans votre lit votre conjoint pourrait √™tre tent√© de vous solliciter :

Elle: Allez c’est bon, tu bosses dur toute la semaine viens te d√©tendre…

Vous: Non j’ai besoin de me former

De l√† pourrait na√ģtre une dispute due √† un sentiment de rejet ou d’abandon mais vous savez mieux que quiconque ce qui est bon pour vous et votre avenir.

√Čtudier, lire des livres sur votre domaine de comp√©tence pour mieux faire votre boulot c’est de l’acquis pour vous.

  • Oui, votre employeur va en profiter…
  • Oui, vous n’√™tes pas pay√© pour am√©liorer vos performances…
  • Oui, certains vont consid√©rer cela comme des heures suppl√©mentaires…

La v√©rit√© c’est que ce n’est pas du travail en plus!

Beaucoup de personnes (vous savez ceux qui ne vont pas progresser) pensent que l’enseignement et l’apprentissage se terminent une fois leur dipl√īme en poche…

Tu commences √† vieillir le jour o√Ļ tu cesses d’apprendre.
– Albert Einstein

M√™me si ce temps suppl√©mentaire va profiter √† votre entreprise c’est tout d’abord √† VOUS qu’il profite, c’est de l’acquis, le jour o√Ļ vous quittez l’entreprise vous partez avec ce savoir, vous l’emmenez avec vous et votre savoir est votre bien le plus pr√©cieux.

Le savoir que vous accumulez en vous formant en dehors des heures de travail vous appartient et vous aide VOUS à mieux réussir que les autres tout ce que vous entreprenez.

Fa√ģtes-le tout d’abord puis fa√ģtes-en profiter votre entreprise.

Faites résonner votre veille

Si je me permet de s√©parer veille et formation c’est parce que la veille implique beaucoup moins d’effort et la partager apporte un grand nombre de b√©n√©fices.

En quelque sorte c’est ce que l’on appelle un quick-win.

Partagez votre veille et ses sources présente de nombreux avantages:

  • Ca vous monte en comp√©tence.
  • Engage le d√©bat, l’√©change et la discussion entre coll√®gue.
  • Cr√©er un √©mulation dans l’√©quipe o√Ļ tout le monde va chercher √† partager de son exp√©rience.
  • Engage petit √† petit tous les membres de l’√©quipe √† s’auto-former et aller chercher de l’information.

Pour effectuer votre veille vous pouvez vous abonner aux profils de réseaux sociaux des blogueurs qui traitent de votre domaine.

Partagez à votre tour sur vos réseaux sociaux les informations qui vous paraissent pertinentes.

Discutez-en avec vos collègues (et vos responsables!) à la machine à café.

Bénéfice immédiats:

  1. Vous tirez le niveau général de votre entreprise vers le haut
  2. Vous incitez à aimer faire son travail
  3. Vous vous faites remarquer par la hiérarchie pour votre passion dans votre boulot.

Partagez vos réussites, assumez seul les erreurs

Lorsque vous recevez les félicitations ou les encouragements de votre responsable partagez au maximum les lauriers avec vos collègues, exemples:

“C’est gr√Ęce √† NOM_D_UN_COLL√ąGUE qui m’a montr√© comme faire SUPER_ASTUCE”

 

“Cette r√©ussite c’est le fruit du travail d’une √©quipe qui travaille main dans la main, je n’aurais pu vous fournir ce r√©sultat sans l’aide de mes coll√®gues.”

Mais quand √ßa ne va pas, assumez seul, vous ne pouvez vous en prendre qu’√† vous et il serait tr√®s mal vu et venu d’accuser les coll√®gues √† votre place.

C’est cela qu’on appelle √™tre responsable!

Si les ventes sont mauvaises c’est le directeur qui se fait tirer les oreilles, si les ventes sont bonnes c’est gr√Ęces aux √©quipes.

Comparez-vous au concurrent, pas aux collègues

J’ai toujours aim√© la comp√©tition et elle peut se r√©v√©ler catalyseur de motivation.

Mais la compétition ne doit pas être interne, ne vous mesurez pas à vos collègues, ce qui pourrait créer des tensions ou frustration.

Annoncez clairement votre ambition, votre entreprise, votre équipe doit faire mieux que vos concurrents.

R√©unissez vos coll√®gues et demandez leur la strat√©gie qu’ils envisageraient pour faire mieux qu’en face.

Sollicitez la présence de votre supérieur pour bénéficier de son autorité et être prit au sérieux.

Adoptez le corporatisme, soutenez votre entreprise

Dans les ann√©es 60 √™tre patron √©tait tr√®s mal vu au japon (comme aujourd’hui en France malheureusement…) et c’est un pr√©sident ayant fait deux mandats d’affil√© qui a fait un gros travail de communication sur leur importance dans l’√©conomie.

A votre niveau vous ne pouvez comprendre et adhérer à toutes les décisions économiques et stratégiques prises par votre direction.

Pourquoi?

Parce qu’elles pourraient √™tre √† l’encontre de vos int√©r√™ts ou m√™me ceux de votre service.

Mais on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs et d√ģtes-vous que si des mesures sont prises c’est dans l’int√©r√™t de votre entreprise, celle qui vous donne √† manger et celle qui pourrait √™tre en danger sans r√©action face au probl√®me.

PS: Bien s√Ľr je ne parle pas du CAC40, mais soyez s√Ľr que si vous travaillez pour les actionnaires plut√īt pour vous, vous allez gravir encore plus les √©chelons)

Soutenez donc √† 100% votre entreprise dans ses d√©cisions, essayez de les comprendre, des tenants jusqu’aux aboutissants et √©vang√©lisez autour de vous.

Cette strat√©gie est gagnante dans 99% des cas parce qu’elle vous permet de vous faire une place au chaud lors de l’aboutissant.

Voyez votre entreprise comme une tribu, chaque action, chaque d√©cision doit √™tre prise non pour votre propre int√©r√™t mais pour votre tribu. (N’oubliez jamais que charit√© bien ordonn√© commence par soi-m√™me, mais discr√®tement.)

Soyez fier de ce que vous fa√ģtes

Voici une anecdote v√©cue alors que j’√©tais salari√© sous la responsabilit√© de deux managers, appelons-les Chris et Paul.

Chris était bien meilleur que Paul, sous tous les aspects, compétence, leadership et encadrement.

Mais Paul prenait le soin d’appeler le Boss pour le pr√©venir de chacun des succ√®s (sans se les approprier, juste en informant que l’√©quipe a bien travaill√©).

Qui f√Ľt promut directeur quand l’occasion s’est pr√©sent√©?

Non ce ne f√Ľt pas le meilleur des deux, c’est Paul qui f√Ľt promut et augment√© parce que les efforts de Chris n’√©taient pas visibles de la direction.

Il n’osait pas montrer ses comp√©tences, il n’en √©tait pas fier et le patron n’a jamais pu s’en rendre compte…

Moralité:

Soyez fier de vous, soyez fier de ce que vous fa√ģtes et montrez-le √† votre direction!

Bonjour Chef, avec l’√©quipe nous avons rencontr√© tel, c’est difficile et le challenge de X multipli√© par Y nous a demand√© beaucoup d’effort. Et comme toute l’√©quipe s’est donn√© beaucoup de mal nous avons r√©ussit √† vous obtenir Z.

Cette communication porte encore plus ses fruits quand elle est réalisée devant tous vos collaborateurs qui vont se trouver ému devant tant de reconnaissance envers eux.

Gardez vos distances, soyez mystérieux

Vous avez compris comment bien vous int√©grer dans une √©quipe et comment la souder autour d’un objectif commun.

Voici quelques erreurs fr√©quentes qui sont rencontr√©e dans ces cas l√† et comment les √©viter…

Soyez sympa mais pas familier

Les amiti√©s naissent d’une bonne entente et il est tr√®s facile de vous faire des amis parmi vos coll√®gues.

Avantage: Travail encore plus agréable, naissance de synergie facilement

Inconvénient: Vous placez le confort et le bonheur de votre travail entre les mains de vos amis or si vous vous disputez tout sera perdu.

N’oubliez pas que vous restez quand m√™me en comp√©tition.

Pour √©viter cela je vous conseille d’√™tre sympathique mais pas familier.

Soyez gentil mais ne vous permettez aucune familiarité. JAMAIS.

Laissez vos probl√®mes en dehors de l’entreprise

Consid√©rez que lorsque vous franchissez la porte de votre bo√ģte vous √™tes dans une coquille, bien √† l’abri de tous les probl√®mes de votre vie priv√©e.

Vous êtes en dispute avec votre partenaire, vous réglerez cela à votre retour à la maison.

Si vous voulez être performant en tout temps ne laissez les émotions de votre vie privée avoir une emprise sur votre vie professionnelle.

D’ailleurs, quelle va √™tre votre issue de secours si tout fout le camps dans votre vie priv√©e? Vous pourrez vous raccrocher √† votre avenir professionnel.

Notez que l’inverse est vrai aussi, ne laissez pas votre vie professionnelle avoir un impact sur votre vie priv√©e, m√™me si c’est difficile.

Gardez votre vie privée secrète

Ne parlez pas de votre couple ou de vos enfants, ne racontez pas ce que vous avez fait le week-end. Ne parlez que du travail et de votre entreprise.

Bien s√Ľr que vous pouvez parler du dernier film que vous √™tes all√© voir, mais √† quoi bon alors que vous pourriez parler de comment faire un peu mieux chaque jour!

L’unique raison de votre pr√©sence dans l’entreprise est de lui faire gagner de l’argent, pas de vous faire des amis.

Mode d’emploi pour ceux qui auraient du mal:

  • Inscrivez-vous dans une salle de sport ou un club li√© √† une passion
  • Inscrivez-vous sur des forums qui parlent de ce que vous aimez
  • Entretenez vos relations avec vos amis d’enfance

Ne laissez pas vos coll√®gues s’immiscer dans votre cercle intime, vous avez 100% de chance de finir par √™tre d√©√ßu et que cela se retourne contre vous…

Sp√©cialement si vous prenez du grade et que vous devenez le sup√©rieur d’un de vos amis.

D’ailleurs, votre patron sera peu enclins √† vous confier le management d’une √©quipe s’il sait que ses membres sont vos amis.

Votre seul ami en entreprise, c’est l’entreprise.

Prenez soin de votre responsable, chef ou patron

Je ne parle surtout pas de lui lécher les bottes ou de lui apporter le café.

Ce que vous devez comprendre de votre N1 c’est qu’il vous a donn√© votre chance, c’est lui qui vous permet de vous acheter de quoi manger.

Sans sa b√©n√©diction en amont vous ne seriez pas √† la place o√Ļ vous √™tes aujourd’hui.

Rappelez-vous toujours de cela parce que bient√īt c’est vous qui allez √™tre √† sa place.

Si vous regardez la s√©rie Game Of Thrones vous avez remarqu√© √† quel point en cas de danger tout le monde crie “Sauvez le roi, sauvez le roi”, m√™me quand il s’agit de l’inf√Ęme Geoffrey.

Le Roi est √† la base de l’√©quilibre et de la survie du Royaume, sans lui, aussi m√©chant puisse-t’il √™tre, c’est la d√©cadence assur√©e faute de faire r√©gner l’ordre.

Si votre patron ou m√™me juste votre chef va mal c’est l’entreprise ou votre service qui est menac√©, pour ne pas dire votre emploi!

C’est pour cela que vous devez prendre soin de votre hi√©rarchie, ne la laisser pas faire d’erreur, souhaitez-lui d’√™tre heureux en amour et tout ce qui est possible.

S’il  manque d’√©nergie pour bien faire son travail proposez lui de l’aider ou de peaufiner son travail. Soyez avenant pour l’aider dans sa tache.

Si le Roi va mal alors le royaume dans lequel vous êtes ira mal aussi.

Publié par

Rudy - Growth Hacking Expert

Si cet article vous a plus alors visitez au moins une fois ces 4 pages: √† propos, qui suis-je, ma vision du growth hacking, les outils que j'utilise et mes sources d'inspiration. J'√©cris comme je pense et je me concentre sur la valeur apport√©e plut√īt que son format. La majorit√© des articles sont destin√©s √† mes collaborateurs en vu de leur apprendre comment je veux qu'ils travaillent.

Une r√©flexion sur ¬ę¬†[Mindset] Comment devenir le N¬į1 dans votre entreprise ūüôč‚Äć‚ôā¬†¬Ľ

  1. Bonjour je vous f√©licite pour c’est bon conseil .est ce que vous pouvez m’aider svp je veux investir ds l’alimentation ?cmt vous pouvez m’aider?

Laisser un commentaire