[Confession] 7 leçons apprises de mes erreurs lors de mon premier webinar ✅

Les débutants diront qu’il était réussi, les pros diront qu’il était raté (c’est également mon opinion)…

Il y a quelques jours j’ai organisé mon tout premier webinar et j’ai appris énormément de choses parce que j’ai fait un tas d’erreur que je partage avec toi dans cet article.

Je ne le répéterai jamais assez on apprend plus des erreurs que des réussites et hier j’ai énooormément appris! (Pour ne pas dire que j’ai fait beaucoup d’erreur 😉).

Je profite donc de cet article pour les partager avec toi (et les mémoriser) et peut-être t’éviter de faire les mêmes.

Avant d’entrer dans les détails je voudrais vraiment remercier les copains qui m’ont soutenu avant l’event, ils sont nombreux et vous les trouverez tous à la fin de l’article.

Je précise également que le but de l’article n’est pas de parler du contenu du webinar mais des enseignements que j’ai tiré de mes erreurs.

Si ça vous chauffe j’en ferai peut-être un autre pour partager comment j’en ai fait la promo. Peu d’erreurs et plutôt bien orchestré. 😉

Ratio inscrit/participant

52% de participant me parait être un excellent taux de présentéisme pour l’évènement ce qui me laisse penser que l’approche utilisé lors du recrutement fût très bon.

Engagement des participants


Je manque de recul là-dessus, si un pro des webi pouvait donner son avis ce serait cool.

Durée de connexion

2:55 en moyenne, là je dois dire chapeau, je ne sais pas si moi-même je pourrais rester si longtemps sur une conférence en ligne.

Anecdote: A la fin sur le tchat alors qu’il n’y avait presque plus personne nous étions encore plus de 200 sur le live.

Je pense que la grande majorité s’était tout simplement endormie devant son écran! 😂😂😂

Chiffres d’affaires et R.O.I

C’est la première chose que vous m’avez demandé donc je vais lacher l’information, j’aurai clairement faire beaucoup mieux si je n’avais pas fait ces erreurs mais ça reste un joli billet, surtout pour une première… 🙂

J’ai dépensé 3.500€ dans la publicité qui m’ont permis de vendre environs 20.000€ de formation.

On pourrait se dire que c’est génial mais si on compare au taux de transformation on obtient: 10 ventes pour 600 participants, soit seulement 1,6% de conversion.

ROI: 471% – Profit: 16.500€

La cause selon moi: Le mélange des audiences, on en reparle plus bas…

ERREUR #1: Le choix de les plateformes:
Youtube + learnybox: 

J’ai choisit la facilité en utilisant la technologie fournie avec mon abonnement sur learnybox.

Learnybox.com

La plateforme offre une foule d’outils pour déclencher en live des notifications, des offres et des sondage mais…
1) Je n’ai pas pris le temps de jouer avec, de la tester et de me l’approprier avant.
2) J’ai souffert de la latence du webinar à laquelle je ne m’attendais pas rendant difficile les interactions avec le public, chose que j’aurai beaucoup aimé avoir.
3) Ensuite je n’ai pas pu identifier si ce problème de latence était dû à Youtube ou au tchat qui devait gérer beaucoup de messages en peu de temps.

Utiliser Youtube pour faire du live

J’ai noté deux gros avantages, le premier c’est que c’est gratuit, et plutôt simple à utiliser.

Le deuxième a été découvert par hasard, c’est la portée organique directement sur Youtube qu’il y a un live. Je ne me rappelle plus vraiment combien mais il me semble avoir vu 156 participants de ce côté.

Inconvénient: La latence qui prive de toute interaction avec le public.

Erreur #2: Ne pas avoir segmenté les audiences

J’ai mélangé débutants, intermédiaires et pro lors du même event et comme ma devise était d’aller à la vitesse du plus lent les pros se sont ennuyés et beaucoup ont lâché avant d’atteindre la partie qui allait les faire kiffé.

Ceux parmi eux qui sont restés jusqu’à la fin ne l’ont pas regretté, je crois, car j’ai vraiment lâché des pépites dont certaines que je regrette presque d’avoir partagé.

Puis quand je suis allé dans les techniques avancées ce sont les débutants qui sont partis sans même avoir vu l’offre parce qu’ils ne comprenaient plus rien.

Cette erreur a amené une seconde conséquence avec une impact sur les ventes.

Leçon: Segmenter les audiences de participants, là ils étaient + de 600 avec deux ou trois niveau d’expertise différents donc impossible à tous satisfair en 2h.

La prochaine fois je proposerai deux ou trois formats en fonction du level de manière à ce que si tu débutes tu vois le contenu pour débutant, si t’es confirmé que tu vois les pépites qui vont te faire kiffer.

Erreur #3: Avoir attendu la dernière minute pour préparer ma conf’

J’ai été très très mauvais élève…

J’avais prévu un squelette une semaine plus tôt et au final j’ai tellement été pris par autres choses (comme m’amuser à faire un bot messenger) au lieu de préparer mes slides que je m’y suis mis à la dernière minute.

Résultat: Le webinar commençait que je n’avais pas créé encore le dernier slide… Ouch…

Au final, certains l’ont peut-être remarqué la structure était brouillon.

Bon j’en tire vraiment une bonne leçon de ça.  

Cette erreur n’étais pas due à un manque d’expérience mais un manque de rigueur. Le plus important c’est que j’en ai bien tirer la leçon et ne la ferai pas à nouveau.

Erreur #4: Regarder ce qui se dit sur le tchat pendant la présentation

Certains message peuvent être déstabilisants notamment ceux de sceptiques ayant la critique facile.

Même si tu sais qu’il faut en faire abstraction des mots vexants auront toujours de l’impact.

Heureusement certains m’ont conseillé de ferme le tchat ou de cesser de le regarder. Merci à eux.

Leçon: Trouver un co-animateur pour modérer le tchat ou alors le couper totalement.

De plus l’interaction était prioritaire à mes yeux mais la latence ruinait cela, à la base ce que je voulais faire c’est une petite conf entre/pour les copains et l’événement à finalement dépassé l’amateurisme 

Erreur #5: Présenter deux offres 

Cette erreur est liée à celle de ne pas avoir segmenté les audiences. Au final j’ai proposé deux offres, une pour les débutant et une pour les pros ce qui a eut pour incidence de ne pas être clair.

Pour vendre l’offre doit être claire et facile à comprendre et en proposer deux nuit à sa compréhension.

Ce problème se résout facilement: Segmenter les audiences.

Erreur #6: Passer moins de temps sur la présentation

C’est un retour que j’ai eut plusieurs fois, je pense que c’est surtout le temps de prise en main technique au début du webinar qui a donné cette impression (au moins 20 minutes avant que ça démarre vraiment).

D’ailleurs un commentateur m’a dit quelque chose de pertinent: “Si on est là c’est qu’on te croit d’avance, inutile d’apporter du proof”.

Mais la prochaine fois c’est clair, ma présentation ne durera que 2 minutes le temps d’un slide unique. Ca m’arrange je n’ai pas envie de parler de moi. 🙂

Erreur #7: Faire un webinar beaucoup trop long

Conséquence de ne pas avoir segmenté et de vouloir plaire au plus grand nombre… Traiter débutant et pro dans une même conférence a fait durer l’event + de 4 heures (ouch, le baptème par le feu quoi…).

Certains me disaient “accélère on s’ennuie” mais je ne voulais pas perdre les débutants et garder le focus sur le “à la vitesse du moins rapide”.

Résultat j’ai perdu les pros…

J’admire ceux qui sont restés jusqu’à la fin, le prochain event j’essaie de faire en sorte qu’il ne dépasse pas 1h30 maximum.

Conclusion

Ce fût un baptême par le feu, j’aurai du commencer plus petit et faire un event “entre pote” pour commencer qui m’aurait permis de faire ces erreurs avec des potes.

Heureusement j’estime que l’audience présente était vraiment sympathique, tolérante et patiente et ainsi avoir bénéficié d’un fort capital sympathie.

On apprend de ces erreurs et ce soir là j’ai beaucoup appris, vive les sorties en dehors de nos zone de confort!

Remerciement

Sans eux il n’y aurait jamais eut autant de monde à l’event, donc gros gros remerciements aux amis:

Publié par

Rudy - Growth Hacking Expert

Si cet article vous a plus alors visitez au moins une fois ces 4 pages: à propos, qui suis-je, ma vision du growth hacking, les outils que j'utilise et mes sources d'inspiration. J'écris comme je pense et je me concentre sur la valeur apportée plutôt que son format. La majorité des articles sont destinés à mes collaborateurs en vu de leur apprendre comment je veux qu'ils travaillent.

Laisser un commentaire