[Mindset] 15 bonnes raisons de devenir entrepreneur 🎬

Peut-ĂȘtre que tu as dĂ©jĂ  sautĂ© le pas ou peut-ĂȘtre mĂȘme que tu hĂ©sites et te trouves dans une phase de transition dans laquelle tu te poses beaucoup de questions…

Est-ce que ce job est job est fait pour toi, ne t’épanouirais-tu pas plus si tu travaillais Ă  ton propre compte?

Se lancer est difficile parce qu’en vous affranchissant d’un “maitre” (cf L’Homme le plus riche de Babylone) vous ĂȘtes exposĂ© Ă  de nombreux risques que ceux que vous aimez le plus ne manqueront pas de vous rappeler.

Pourtant les avantages Ă  “devenir un homme libre” sont nombreux et avant de vous les citer j’aimerai juste que vous reteniez ceci:

Risquer d’ĂȘtre esclave toute votre vie est bien plus risquĂ© que d’entreprendre.

Maintenant que c’est dit on voici 15 bonnes raisons de devenir entrepreneur.

Vous ĂȘtes libre de votre emploi du temps

Quel bonheur de ne plus utiliser de réveil! Respecter votre biorythme est un luxe que seul travailler à votre compte peut vous apporter.

Vous pouvez faire des siestes “productives” chaque fois que vous avez besoin de vous dĂ©tendre entre deux taches.

Non je ne plaisante pas quand je parle de sieste productive, elle ne consiste pas Ă  dormir mais plutĂŽt Ă  vous offrir quelques minutes rien que pour vous pour faire le vide, mĂ©diter ou juste reposer votre  cerveau si vous l’avez trop consommĂ©.

Si votre emploi du temps est chargĂ© parce que votre vie est remplie de passions et d’activitĂ© solo ou en famille, ĂȘtre Ă  votre compte vous permet de moduler vos horaires de travail selon ce qui vous parait prioritaire.

Vous ne manquerez plus jamais une compétition de judo ou la tombola des enfants.

La liberté de lieu de travail

1. Tu peux voyager en mĂȘme temps et dĂ©couvrir le monde, anecdote amusante, dans ce cas tout le monde te croit en vacance toute l’annĂ©e alors qu’en rĂ©alitĂ© tu travailles sans doute plus que eux.
Simplement au lieu de regarder les Anges de la télé-réalité tu remplis ton compte instagram de souvenirs inoubliables.

2. Tu ne perds plus ton temps dans les transports: Quel bonheur, Ă  l’Ă©poque oĂč j’Ă©tais serveur je passais entre 90 et 120 minutes par jour dans les transports!

Si tu ramĂšnes ça Ă  l’annĂ©e ça fait 252h/an soit + de 30 jours par an perdu dans les transports!

On ne le rĂ©pĂ©tera jamais assez, votre temps est votre valeur la plus prĂ©cieuse, ne la gaspillez pas, imaginez tout ce que vous pourriez faire avec ce mois bonus chaque annĂ©e…

Vous vous voyez jeter une année de votre vie tous les 12 ans?

3. Tu bosses dans le confort: Je n’ai jamais eut de bureau sans avoir un canapĂ© confortable dans lequel me relaxer.

Pourtant si tu me connais personnellement tu sais à quel point je suis un gros bosseur et je peux vous affirmer que vos idées les plus géniales viennent dans un contexte de détente.

La preuve, les plus grosses start-up mettent le paquet pour offrir Ă  leur salariĂ©s des salle de repos “crĂ©ative”, malheureusement elles sont rare.

Travailler Ă  ton compte te permet de t’offrir tout le confort dont tu as besoin pour ĂȘtre gĂ©nial.

La libertĂ© d’action

4. Être bon dans le game c’est s’approprier les rĂšgles du jeu, voir toi-mĂȘme crĂ©er tes propres rĂšgles et le problĂšme quand tu es salariĂ© c’est que tu es soumis Ă  celle de ton patron.

Un jour mon directeur de restaurant se cassait la tĂȘte pour trouver la carcasse idĂ©ale pour un buffet. En ayant dessinĂ© beaucoup (par passion) sur des brouillons j’ai pu lui donner la rĂ©ponse qu’il cherchait depuis 2h et voici ça rĂ©ponse Ă©nervĂ©e:

“Je ne te paie pas pour rĂ©flĂ©chir mais pour exĂ©cuter”.

Bim prends ça dans les dents…

Si tu aimes travailler tu connais cette frustration de se faire couper l’herbe sous les pieds.

Devenir entrepreneur te permet de prendre une vraie revanche lĂ  dessus, c’est ton game et tes propres rĂšgles.

5. La prise de risque permet de sortir du lot, d’aller plus loin que le confrĂšre mais votre boss ou chef n’est peut-ĂȘtre pas prĂȘt Ă  vous donner cette chance.

Quand tu entreprends tu partages les rĂ©ussites mais tu assumes seul les Ă©checs, ces mĂȘme Ă©checs qui t’apportent bien plus d’expĂ©riences que les rĂ©ussites.

Quand tu es Ă  ton compte tu peux prendre des risques, personne n’est lĂ  (Ă  priori) pour te brider.

6. Travailler Ă  ton rythme est bon pour la productivitĂ© (pour peu que tu te sois formĂ© Ă  ĂȘtre productif), tu peux  te reposer entre deux taches si ton corps le suggĂšre mais attention, je ne parle pas de fainĂ©antise ou de procrastition.

Une étude a démontré que les champions sportifs ne sont pas forcément les meilleurs de leur domaine mais ceux qui récupÚrent le mieux entre deux efforts.

Votre cerveau est un muscle est lorsque vous sollicitez de trop laissez-le reposer pour lui permettre de repartir Ă  nouveau.

7. Développez le maximum de compétence

Quand tu es salariĂ© il y a un contrat entre ton employeur et toi: Argent en Ă©change d’un service rendu ce qui implique une productivitĂ© Ă  tenir.

On commence Ă  vieillir le jour oĂč l’on cesse d’apprendre mais si tu dois produire comment apprendre?

Je lis beaucoup de livres “pro” et mĂȘme si je le fais avec passion ces temps de lecture font partie de mon travail, ça fait partie de ma vie pro de monter en compĂ©tence et de me former.

Mais quel patron va te laisser te former durant les heures de travail (Ils sont rare mais existent heureusement…)

8. Les profits sont illimités

Quand tu crĂ©Ă©s de la valeur pour toi c’est toi qui en profite, avec un salaire il y aura forcĂ©ment un maximum que tu ne pourras pas dĂ©passer.

Tandis que lorsque tu es le bĂ©nĂ©ficiaire final, c’est toi qui profite des bĂ©nĂ©fices.

Alors combien gagnent un web-entrepeneur qui réussi?

de 1500€ à 100.000€/mois, vraiment.

Bien sûr la juridiction de votre société, son business model et votre spécialité joue dessus.

Gardez en tĂȘte que vos rĂ©munĂ©ration seront Ă  la hauteur de votre talent (avec un facteur chance) parsemĂ© de hauts et de bas.

Les Ă©checs, les difficultĂ©s et coups durs font partie du process, c’est le quotidien d’un entrepreneur une carriĂšre en dent de scie.

Tu deviens une meilleure version de toi-mĂȘme

9. C’est bon pour l’estime de soi. Mes parents ne croyaient pas en moi, entreprendre fut une thĂ©rapie pour prendre ma revanche, d’ailleurs j’ai toujours su mĂȘme depuis l’enfance que je serai entrepreneur.

Quand tu en chié, que tu as transformé les problÚmes en opportunité, que tes échecs ont laissé place aux réussites tu es fier de toi.

C’est bon pour le moral d’apprĂ©cier chaque victoire.

10. Le regard social que les gens te porte est diffĂ©rent, ils viennent te demander plus souvent conseil et sont plus facilement d’accord avec toi.

Vous faĂźtes ce que vous aimez et vivez de votre passion

Entreprendre n’est pas forcĂ©ment une passion, le produit que vous vendez ne l’est pas forcĂ©ment non plus mais on peut dire que la vie d’entrepreneur est passionnante.

11. Aucun jour ne se ressemble, vous rencontrez souvent de nouvelles personne avec qui vous négociez, collaborez et parfois plus encore.

Ce nouveau mĂ©tier qui ne s’apprend pas Ă  l’Ă©cole vous force Ă  sortir de votre zone de confort perpĂ©tuellement et vous pousser Ă  dĂ©velopper une forme d’auto-discipline inspirante et magnĂ©tique.

Mais le plus beau dans tout cela, ce qu’il y a de plus merveilleux quand tu es entrepreneur, c’est que tu n’as plus l’impression de travailler.

Choisi un travail que tu aimes, et plus un seul jour tu ne travailleras – Confucius

D’accord, pas d’accord? Qu’est-ce qui t’empĂȘche de te lancer Ă  ton compte aujourd’hui, qu’ajouterais-tu Ă  cette liste mon cher lecteur?

Publié par

Rudy - Growth Hacking Expert

Si cet article vous a plus alors visitez au moins une fois ces 4 pages: à propos, qui suis-je, ma vision du growth hacking, les outils que j'utilise et mes sources d'inspiration. J'écris comme je pense et je me concentre sur la valeur apportée plutÎt que son format. La majorité des articles sont destinés à mes collaborateurs en vu de leur apprendre comment je veux qu'ils travaillent.

Une rĂ©flexion sur « [Mindset] 15 bonnes raisons de devenir entrepreneur đŸŽŹÂ Â»

Laisser un commentaire